Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 19:01

Voici un genre méconnu très peu répandu en culture. Vous connaissez sans doute le genre Polygonatum, les sceaux de Salomon. Voici un genre proche, de la même famille, mais qui pousse en épiphyte sur les arbres en forêts. C’est un genre récent, décrit seulement en 1997 et ne comprenant que 6 espèces, toutes originaires de Chine.

 

Le genre Heteropolygonatum faisait partie de la liste de plantes que je souhaitais voir dans la nature. J’avais lu dans la littérature que ce genre avait été signalé dans les montagnes Gongga dans le Sichuan. Nous n’avons jamais trouvé H.pendulum pourtant signalé dans ce massif  mais, dans les denses forêts d’altitude, les branches des arbres portaient une multitude de petites plantes en fruits (c’était au mois de septembre) qui ressemblaient beaucoup à des sceaux de Salomon. Les plants ne dépassaient guère 15 cm de haut, avaient de petites feuilles arrondies et de nombreux fruits rouges. Cela nous a permit d’en collecter des graines. Nous n’avions alors pas encore identifié la plante. Les graines, semées rapidement à notre retour, ont bien germées. Une bonne trentaine de petites plantes ont émergées de leur pot sous forme d’une minuscule et unique feuille de quelques millimètres. Malheureusement, j’ai négligé ce pot lors du déménagement de mes plantes de chez mes parents à notre jardin actuel et je n’ai sauvé qu’une plantule. J’aurais du les repiquer plus rapidement. La jeune plante rescapée fleurit depuis 3 ans mais n’a jamais fructifiée. Elle se maintient bien en culture même si elle ne grossit pas vite. Je ne désespère pas de pouvoir la multiplier un jour. Ceci a tout de même permit une observation approfondie de la plante et d’affiner son identification. J’étais tout d’abord parti sur le genre Polygonatum, ne croyant pas à la chance d’avoir pu trouver le genre tant recherché. Mon travail de recherche s’arrêta sur Polygonatum anomalum mais ceci ne correspondait pas tout à fait d’autant que cette espèce est mise en synonymie de P.punctatum dans la nouvelle flore de Chine. Et là, ça ne collait vraiment plus.

Il a fallu que je tombe sur un article dans le Curti’s Botanical Magazine de 2001 pour reconnaitre ma plante. Plus de doute possible, il s’agissait bien d’un Heteropolygonatum, H.ogisui, espèce décrite cette année là et endémique du Sichuan.

 

L’espèce a donc été décrite il y a seulement 10 ans et elle fût découverte au sommet du mont Wawu dans le Sichuan, à 2700m, dans les forêts moussues de bouleaux, érables et sapins, en mai 1998 par Mikinori Ogisu. On connaissait déjà dans cette aire le H.xui. L’espèce a été décrite par Minoru N.Tamura & Jie-mei Xu en l’honneur de son découvreur. Je ne sais pas si elle avait déjà été signalée dans les montagnes Gongga lorsque nous l’avons trouvée.

En culture, malgré qu’elle soit épiphyte, la plante pousse correctement dans un substrat humifère, frais et bien drainant, en situation ombragée. Elle fleurit au mois de juin. Ses tiges mesurent entre 10 et 20 cm et portent des feuilles arrondies. Les inflorescences, terminales et axillaires, portent une à deux fleurs roses. C’est une plante à réserver à des massifs de petites plantes d’ombre comme les Ophiopogon, Hepatica, Asarum...

Malheureusement, je pense qu’on ne trouve encore pas à l’heure actuelle cette plante dans le commerce !

 

Polygonatum-anomalum-5 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de asianflora
  • Le blog de asianflora
  • : blog du site asianflora sur les plantes asiatiques
  • Contact

Recherche

Liens