Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:28

Question de rouge-rouge :

Je souhaiterais me dégoter Persicaria filiformis... cependant, les deux espèces Persicaria filiformis (Asie) et Persicaria virginiana (Amérique du Nord) sont généralement mentionnées en synonyme l'une de l'autre chez la plupart des pépiniéristes proposant l'une ou l'autre... les noms variant également, entre Polygonum filiforme, Polygonum virginianum, Polygonum virginianum var. filiforme, et j'ai même vu en Allemagne Tovara filiformis...
S'agit-il donc de deux espèces distinctes ? et si oui, comment reconnaitre chez un pépiniériste si la plante proposée est P. filiformis ou plutôt P. virginiana ?

 

ma réponse :

Ah ! comme tout était plus simple quand toutes les espèces étaient groupées dans le genre Polygonum !!! Maintenant, tout est éclaté en plusieurs genres et il n'est pas facile de s'en sortir entre les Persicaria, Bistorta, Aconogonon...
Les deux espèces qui nous intéressent ici sont actuellement classées dans le genre Persicaria. Je ne pense pas que ces deux espèces n'en soient qu'une mais elles sont proches. Selon les sources, elles sont considérées comme différentes ou alors P.virginiana est traité comme une variété de filiformis = Persicaria filiformis var.virginiana.
Nous cultivons les deux dans notre jardin et elles me semblent légèrement différentes mais j'avoue ne pas avoir penser à les comparer de plus près n'étant pas à côté dans le jardin... Il faudra que j'y veille ce printemps !
En tout cas, je n'ai pas dans ma bibliothèque d'ouvrage les mettant en stricts synonymes....
Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:25

question de lotus33 :

Bonjour!
Est-ce que quelqu'un saurait s'il existe une sorte de cyprès au Japon par exemple? Ce sont des arbres qui aiment les bords de mer et j'aimerais savoir s'il existe une sorte d'arbre apparentée au cyprès dans cette région du monde.
Si quelqu'un a une idée, merci de me faire savoir !

ma réponse :

Il n'y a pas au Japon de cyprès au sens strict du terme (le genre Cupressus). Cependant, on y trouve d'autres genres très proches, de la même famille comme Thuja standishii, Thuja orientalis (originaire de Chine et de Corée mais fréquemment planté), Thujopsis dolabrata (un superbe conifère, appelé Hiba, bois sacré, très utilisé en artisanat au Japon. En juin 2010, nous avons pu voir plusieurs artisans qui travaillent ce bois dans la ville de Kanazawa), Chamaecyparis obtusa (dont le célèbre cultivar 'Nana Gracilis') et Chamaecyparis pisifera. Il y a aussi les Juniperus avec Juniperus communis (3 variétés : var.montana, var.nipponica et var.hondoensis), J.conferta, J.rigida et J.chinensis. Tous ces conifères sont des plantes de montagne sauf Juniperus rigida et Juniperus chinensis qui poussent tous les deux en bord de mer....Ils ne craignent donc pas les embruns.

Repost 0
Published by asianflora - dans la flore d'Asie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:22

Cette photo date de décembre mais quel spectacle de voir un kaki plein de fruits sous la neige ! N'hésitez pas à en planter un et notamment une variété japonaise dont les fruits sont bons même avant les gelées.

Sur la photo, il s'agit du kaki type, l'espèce botanique. Vous pouvez trouver la variété 'Fuyu' dans le commerce.

Diospyros-kaki-29363bd.jpg

 

 

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:19

C'est la saison des camélias ! En voici une autre espèce de Chine qui n'a encore pas donné de fleurs mais on feuillage vaut le détour. De fines feuilles dont les nouvelles sont rouges, sur des rameaux velus. Vivement les fleurs ! Il s'agit de Camellia salicifolia

Camellia-salicifolia-29340bd.jpg

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:15

En fleurs en ce moment (dans la serre hors gel), le Camellia yushiensis de Chine. Fleurs blanches, simples, légèrement parfumées...
Cette espèce n'apparait pas dans la nouvelle flore de Chine... Elle semble proche de Camellia grijsii...

Camellia-yushiensis-29336bd.jpg

Je commence à y voir + clair à propos de ce camélia. En fait, le nom de Camellia yushiensis n'existe pas. Le nom correct est Camellia yuhsienensis... C'est un camélia aux fleurs parfumées en hiver. Je le trouve très proche de Camellia grijsii et, en effet, dans une monographie chinoise, il est noté que cetains botanistes considèrent les 2 espèces comme synonymes. D'autres émettent l'hypothèse de la placer en variété de C.grijsii... Bref, en tout cas, un camélia sympa pour les fleurs en hiver. Normalement, il doit se montrer bien résistant au froid et dès que le mien aura grandit, il rejoindra les autres espèces rustiques dehors.

 

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:11

Question de Aurélie :

Bonjour
Voici une plante que nous avons rencontré en Angleterre à l'arboretum de Batsford dans les Cotswolds. Elle vient du Tibet. Planté dans ce jardin depuis 1988, elle serait donc d'assez bonne rusticité.. D'après nos recherches sur internet, il semblerait qu'il n'existe que très peu d'exemplaire en Europe. Plutôt rare! Elle semble aussi difficile à multiplier : impossible à bouturer d'après Nick Macer... Si quelqu'un sait où et comment s'en procurer... on est preneur! Nous sommes également à la recherche de toutes informations complémentaires

persea1 persea2.jpg

ma réponse :

Superbe ce Persea ! Il fait partie de ces espèces classées il n'y a encore pas si longtemps dans le genre Machilus (Machilus ichangensis). Ce genre a été regroupé avec Persea, les avocatiers. Les Machilus sont assez rares en culture car assez frileux. J'ai Machilus kusanoi, zuihoensis et chinensis dans ma serre froide mais ils toucheront bientôt le plafond ! J'arrive à avoir régulièrement des graines des 2 premiers en provenance du Japon. Ce sont des arbres persistants qui ont souvent les jeunes feuilles très colorées. Les chinois classent encore les genres Machilus et Persea séparément.
Persea ichangensis fait entre 7 et 15 m de haut dans la nature. A savoir en Chine, dans les provinces du Sichuan, Shaanxi, Gansu, Guangxi, Guizhou, Hubei et Hunan. Il vit sur les pentes des montagnes et dans les vallées entre 600 et 1400m. Comme toutes les plantes chinoises vivant dans le sud du pays, si votre plant provient de 600 m d'altitude dans le Hunan, il n'a aucune chance de tenir dehors (ceci dit, ça dépend où vous habitez !). Mais avec une plante collectée à 1600 m dans le Sichuan, c'est jouable...
On voit là toute la difficulté de se procurer des plantes avec une origine connue. Le jardinier aurait du vous donner la provenance de leur plante ! Je suis preneur !

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 21:03

Voici une photo du lys du Japon, Lilium japonicum. J'ai fait cette photo au Japon dans les Alpes centrale au mois de juin

Lilium-japonicum-27884-Ainokurabd.jpg

Repost 0
Published by asianflora - dans la flore d'Asie
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 20:54
Philadelphus satsumanus & Philadelphus satsumi
...histoire de seringats japonais...


Question de rouge-rouge :
On trouve ces deux plantes sous le nom commun anglais de Satsuma mock orange.

J'ai pu lire ici ou là, sur des sites japonais notamment, que ces deux espèces n'en seraient qu'une... P. satsumanus ou Philadelphus satsumi, c'est selon... j'ai également pu lire que ces deux taxons seraient tout simplement des synonymes de Philadelphus inodorus et ailleurs encore de Philadelphus coronarius, à chaque fois, dans une définition large de l'espèce.
Si l'on se fie à GRIN (www.ars-grin.gov), il s'agit bien de deux espèces reconnues : Philadelphus satsumanus ayant en synonymie P. acuminatus et P. yokohamae, et Philadelphus satsumi apparaissant en synonyme de Philadelphus laxus, qui serait donc son véritable nom.
...pas simple de s'y retrouver...
J'ai donc regardé les plantes... ...vivantes...
Au JB de Marnay sur Seine, Philadelphus satsumanus est planté depuis une dizaine d'années et mesure près de 2 m... les feuilles ne sont pas grosses et sont très étroites... un peu comme le Philadelphus satsumi que j'ai acheté à la pépinière Brochet Lanvin... tiens, tiens...
Au JB de Nancy, Philadelphus satsumi est planté depuis plus de vingts ans et les quelques sujets forment de gros buissons de près de 3 m de haut... les feuilles sont assez larges et de belle taille... honnêtement, rien à voir avec le P. satsumanus du JB de Marnay, ni avec le P. satsumi de la pépinière BL...
Cet automne, j'ai acheté Philadelphus satsumanus à l'arboretum Waasland en Belgique, histoire d'avoir un sujet vivant des deux espèces... bon, il n'avait plus de feuilles donc la comparaison s'arrête là... le souci, c'est que sur le nouveau catalogue de l'arboretum, P. satsumanus a disparu, laissant la place à... ...Philadelphus satsumi...!!!...
...rien ne s'éclaire...!!!...

ma réponse :

L'ancienne flore du Japon (de Ohwi) ainsi que la toute nouvelle, considèrent qu'il n'y a qu'une seule espèce de Philadelphus au Japon : P.satsumi.

Je suis loin d'avoir parcouru tout le Japon mais je n'ai jamais vu que satsumi dans la nature.

Actuellement, P.satsumi a un nombre imposant de synonymes : P.satumanus, roylei, chinensis, coronarius var.satsumi, nepalensis, ledebouri, japonicus, pulchellus, undulatus, sanguineus, thyrsiflorus, acuminatus, coronarius var.satsumanus, gordonianus var.parviflorus, yokohama, satsumi var.yokohama, matsumuranus, satsumanus var.nikoensis, coronarius, var.acuminatus, shikokianus, satsumi f.nikoensis, shikokianus var.lancifolius, satsumi var.lancifolius, satsumi var.nikoensis, coronarius var.lancifolius, coronarius var.parviflorus. OUF !!!

Il est également noté dans cette flore que l'identité de Philadelphus coronarius est obscure ! Ce n'est donc pas simple pour cette espèce non plus !
Voici une photo de Philadelphus satsumi que j'ai prise en juin dernier dans la région de Nagano au Japon.

réponse de rouge-rouge :

Merci beaucoup pour ces infos...
Le Philadelphus présenté sur la photo me fait beaucoup penser à celui que j'ai pu observer au JB de Marnay (P. satsumanus) et au Philadelphus (satsumi) que j'ai acheté à la pepinière BL. En revanche, vraiment rien a voir avec les Philadelphus étiquetés 'satsumi' du JB de Nancy - comme je l'ai précisé précédemment, ces derniers ont des feuilles très larges...!!!... S'agit-il d'une simple variation morphologique ?!?
Pourquoi les infos diffusées par GRIN sont-elles à ce point contradictoires avec les flores japonaises ?
Quant à Philadelphus schrenkii, n'est-il pas aussi présent à Hokkaido ?

ma réponse :

Alors là, on aborde un sujet complexe !
Si tout le monde était d'accord, ce serait trop simple ! Entre les botanistes qui rédigent une flore, ceux qui travaillent sur une checklist d'un genre ou d'une famille et -surtout- la perception que l'on a d'une espèce, on arrive à plein de visions différentes. On va arriver aussi à la notion d'espèce. Qu'est-ce qu'une espèce ? Quel critère limite deux espèces ? Personne ne peut répondre et chaque botaniste a sa vision. On dit souvent qu'il y a les rassembleurs et les éclateurs. Ceux qui, pour un poil de plus, créer une nouvelle espèce et ceux qui considère qu'une espèce peut avoir une grande variabilité. C'est ce qui arrive avec ce seringat. Visiblement, la majorité des botanistes cosidèrent que l'espèce est variable. Mais d'autres doivent penser le contraire et toujours différencier les deux espèces au Japon. Il peut y avoir aussi des intérêts personnels. Si c'est vous qui avez décrit la 2° espèce, vous y tenez et vous avez envie qu'elle soit considérée valide, ne serait-ce que pour crédibilité professionelle et aussi par fierté d'avoir son nom derrière une plante. Et puis il y a les pays comme la Chine qui "rémunère" ses chercheurs au nombre de publications et non à leur qualité. Donc, les chinois publient à tour de bras des nouvelles espèces. Pour leur réputation mais aussi parce qu'il préfèrent voir H.Liu par exemple derrière le nom d'une plante que Franchet....
Pour les Arisaema par exemple, Li Heng publie un tas de nouvelles espèces qui sont aussitot mises en synonymies d'espèces déjà existantes par les spécialistes occidentaux... Les listes de synonymies s'allongent à vue d'oeil....
A chacun d'avoir sa propre perception de la chose et d'avoir ses références bibliographiques permettant de justifier tel ou tel choix...
Bon, on pourrait parler de ce sujet durant des heures !

Philadelphus satsumi 28695 Naganobd

 

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 20:30

A noter dans vos tablettes :

Les 26 & 27 mars, je vous retrouve à la foire aux plantes de St Priest pou une expo photos dans le chateau sur les Epimedium & les jardins au Japon (65 agrandissements).

Le samedi 26 à 15h : conférence sur les Epimedium au jardin

Le dimanche 27 à 13h : conférence sur les jardins du Japon

Et bien sûr, vente de plantes sur le stand de la pépinière des Avettes.

flyer st priestbd 

Repost 0
Published by asianflora - dans expos et conférences
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 11:43

Chimonanthus praecox 26633Je n'ai pas pu résister.... En profitant du soleil (enfin) de ce week-end, j'ai posé mon nez sur notre Chimonanthus praecox....
C'est une plante qui devrait se trouver dans tous les jardins. Je ne me lasse pas de cet arbuste qui, chaque hiver, embaume agréablement le jardin avec ses fleurs jaune pâle translucide à cœur violet-pourpre. La floraison dure de décembre à mars et est bien visible sur les rameaux alors sans feuilles. C’est un véritable rayon de soleil au cœur de l’hiver. Il a un port assez érigé et peut atteindre 2 à 3 m de haut. Il a de longues feuilles pouvant atteindre 20 cm. Un plant adulte peut se sentir à plusieurs mètres et le parfum est très agréable. Très facile, il se contente de tous les sols, y compris les sols lourds. Exposition ensoleillée ou à mi-ombre, résistant aux maladies. z6 voire z5.
Un rayon de soleil permanent au coeur de l'hiver ! Je ne m'en lasse pas !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de asianflora
  • Le blog de asianflora
  • : blog du site asianflora sur les plantes asiatiques
  • Contact

Recherche

Liens