Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 20:50

 

 

La famille des Lauracées comprend un certain nombre des genres intéressants pour les jardins. Outre le fameux laurier-sauce utilisé en cuisine, on y trouve des arbustes ou arbres que l’on plantera pour l’ornement.

Un genre asiatique peu connu et comportant pourtant de très beaux spécimens, est le genre Machilus. Celui-ci a été rattaché au genre Persea -comprenant l’avocatier- en 1962 par Kostermans. La nouvelle flore de Chine conserve encore cependant les deux genres séparés. La raison principale, je pense, de la méconnaissance de ce genre dans nos jardins, est la faible rusticité réservant ces plantes aux jardins à climats doux. Un des plus rustiques est peut être le Persea thunbergii (Machilus thunbergii).

 

Si l’on considère le genre Machilus, on compte environ 100 espèces originaires des régions chaudes du sud et sud-est de l’Asie avec pas moins de 82 espèces en Chine. On en trouve également quelques-unes au Japon.

Ce sont des arbres ou arbustes arborant de beaux feuillages persistants. Les fleurs sont groupées en grandes inflorescences paniculées.

 

Persea ichangensis est un petit arbre pouvant tout de même dépasser les 10 mètres de haut dans son habitat. Il se caractérise par ses longues et étroites feuilles brillantes. Elles peuvent atteindre 25 cm de long et 2 à 6 cm de large. Au printemps, ses inflorescences apparaissent sur les rameaux de l’année précédente, sous forme de panicules de 5 à 18 cm de long, et portent des fleurs blanches de 5/6 mm. Elles donnent en été des fruits presque globuleux de 1 cm de diamètre. On distingue deux variétés :

la var.ichangensis, avec des jeunes feuilles plus ou moins poilues dessous et des inflorescences de 5/9 cm. Elle est originaire de Chine, dans les provinces du Gansu, Hubei, Shaanxi et Sichuan, sur les pentes des montagnes et dans les forêts, entre 600 et 1400 m.

la var.leiophylla, avec des feuilles glabres et des inflorescences de 11/18 cm. Elle pousse dans les provinces de Guangxi, Guizhou et Hunan, dans les forêts, entre 800 et 1000 m.

 

L’espèce a été décrite en 1916 et la variété leiophylla en 1921. Elle a été collectée pour la première fois par Henry et par Wilson dans l’ouest de la province de Hubei, en 1901. En 1916, J.S. Gamble qui travaillait sur les Lauracées collectées par Wilson, le confond avec Machilus thunbergii, une espèce japonaise. Cette erreur est vite corrigée par Rehder & Wilson qui décrivent alors Machilus ichangensis. Ichang (Yichang) est une localité située dans le Hubei.

 

La plante n’est pas très résistante au froid, et on la plantera en extérieur uniquement dans les régions clémentes. Deux beaux spécimens sont signalés à Wakehurst Place dans le Sussex dans les années 1980, poussant en extérieur sans protection, en situation ombragée sur sol acide. Ils sont notés comme fructifiant bien. Je ne sais pas s’ils existent toujours. La photo montre un beau sujet dans l’arboretum de Batsford, au sud de Birmingham.

On le cultivera en situation protégée des vents forts, légèrement ombragée, sur sol riche, plutôt acide et bien drainant. Sa multiplication se fait facilement par semis. On peut également le bouturer mais le taux de reprise est faible.

 

photos : Maxime et Aurélie Van de Sande.

 

 

Persea-ichangensis.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de asianflora
  • Le blog de asianflora
  • : blog du site asianflora sur les plantes asiatiques
  • Contact

Recherche

Liens