Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 17:47

 

Un pommier subtropical dans nos jardins.

Malus doumeri est un arbre originaire du Vietnam, du Laos, de Taiwan et sud de la Chine où il pousse dans les forêts denses entre 1500 et 2000 m d'altitude. Dans son aire d'origine, il fleurit entre décembre et février puis fructifie de septembre à novembre.

Dans son habitat, il atteint 10 à 30 m de haut. Ses jeunes rameaux sont gris-pubescents. Ses feuilles sont très variables allant de ovales à elliptiques ou oblongues-lancéolées. Elles mesurent 8/15 cm de long et 3/6 cm de large. Elles sont irrégulièrement dentées, surtout quand elles sont jeunes, et parfois plus ou moins lobées. Ses inflorescences comptent de 3 à 6 fleurs blanches, parfois teintées de jaune, de 2,5/3 cm de diamètre. Les pommes sont globuleuses, de 4 à 5 cm de diamètre, rouge-jaunâtre à maturité avec 1 à 2 graines par loge.

Le fruit est comestible mais très âpre. Il est consommé par les populations des montagnes. Son goût rappelle celui de la pomme sauvage d'après Auguste d'André (Bois, 1904). La plante est utilisée dans les régions subtropicales pour greffer des pommiers. D'ailleurs, en 1904, Désiré Bois note que cet arbre pourra certainement être utilisé avec grand avantage comme porte-greffe pour la culture des variétés d'Europe que l'on voudra introduire dans l'Annam (région correspondant aujourd'hui au centre du Vietnam). Convaincu de l'intérêt que cet arbre pouvait présenter à ce point de vue, Auguste d'André en a fait, à l'époque, récolter de nombreuses graines et plusieurs milliers de plants dans le but de le propager dans les régions où il pourrait être utile.

La classification de ce pommier a souvent posé problème et il en existe de nombreux synonymes. En effet, beaucoup de critères le rattache au genre Docynia. Mais dans ce dernier genre, on trouve 3 à 10 ovules par loges et seulement 2 pour le genre Malus.

Compte tenu de ses origines, on pourrait tout de suite penser que ce bel arbre n'est pas fait pour nos jardins. Il est évident qu'un clone collecté au Laos, au Vietnam ou même à Taiwan à basse altitude ne devrait pas tenir longtemps sous nos climats. Mais la flore de Taiwan l'indique comme poussant jusqu'à 2000 m d'altitude. Et comme à partir de 1800 m environ, on trouve des plantes tenant très bien chez nous en hiver, on pouvait penser que des plants de haute altitude pourrait être plantés dans nos jardins. En 2006, nous introduisons un lot de graines collectées dans la région de Nanfeng à 2055 m. Les quelques plants obtenus sont plantés à différents lieux : un plant au jardin botanique de Lyon, 2 plants au col de Saverne dans les Vosges, un plant dans un jardin privé à Colmar et 3 plants dans notre jardin en Bourgogne. Les premiers hivers suivant la plantation sont doux et les jeunes plants subissent des températures minimales de -8°C. Ils n'en souffrent nullement ce qui est prometteur. Les plants au col de Saverne subissent des températures plus froides, sans aucun dégâts. Le véritable test pour ce pommier d'exception a eu lieu en février de cette année. Avec 3 semaines en plein vent du nord oscillant régulièrement entre -16 et -18°C dans un sol gelé sur 50cm de profondeur. Nos 3 plants mesurent entre 3 et 4 m de haut, voire un peu plus, et ils ont passé l'épreuve sans aucune difficulté (les plants n'étaient pas protégés). Voilà donc une espèce encore méconnue, ornementale et utilitaire, pour enrichir nos plantations. Autre caractéristique de cet arbre, son feuillage se montre quasiment persistant. En effet, celles-ci tombent très tardivement (fin décembre ou plus tard) et restent sur l'arbre presque tout l'hiver si le temps est clément. Ceci ne les empêche cependant pas de prendre de superbes teintes en automne.

On le plantera au soleil ou à mi-ombre, dans toute bonne terre de jardin et il ne semble pas craindre le calcaire.

Cet arbre est dédié à Paul Doumer (1857-1932), créateur de la station agricole du Lang Bian (massif de la chaîne annamitique voisine de la frontière de la Cochinchine). Désiré Bois a décrit cet arbre (sous le nom de Pirus doumeri) à partir d'échantillons fournis par Guillaume Caous (1857-1931), directeur de l'agriculture, des forêts et du commerce de l'Indochine, qui les avait reçu d'Auguste André. Ils avaient été récoltés sur un arbre découvert au pic du Lang Bian, à 2000 m d'altitude, sur la lisière d'une forêt. Désiré Bois a décrit cet arbre dans le genre Pirus (Pyrus, le poirier) en se basant sur le fruit qui, malgré sa ressemblance à une pomme, présentait de nombreuses cellules pierreuses dans le mésocarpe (la «pulpe») constituant un caractère des poires.

Devant les caractères ornementaux indéniables de ce pommier, nous avons multiplié cette espèce que nous proposons maintenant dans notre pépinière.

Malus-doumeri-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

berger monique 27/07/2012 13:51

Bonjour, ce pommier est vraiment beau et original de par ses feuilles. Belle découverte

Présentation

  • : Le blog de asianflora
  • Le blog de asianflora
  • : blog du site asianflora sur les plantes asiatiques
  • Contact

Recherche

Liens